Eglise Saint-Pierre du Perray
Construisons notre eglise, Bâtissons l'avenir

Accueil > Hier > Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

Le village de Mory et son église dédiée à Ste Mélaine se déplaça vers le site du Peray vers le XIIè sc., sans doute à l’occasion d’une réforme foncière générale. La tour Maury que l’on voit aujourd’hui est un relais de chasse du XIXè sc. L’église était construite près de la grille du château de St Pierre.

Carte de Cassini en 1750
Carte de Cassini en 1750

« L’église de Pairé est sous le titre de St Pierre. C’est un édifice presque carré dont le chœur est voûté. Les piliers sont du XIII ou XIVème sc… Cette cure est marquée appartenir au Chapitre de St Marcel de Paris dans le Pouillé rédigé vers l’an 1270… Le curé ne fait point sa résidence à Pairé, parce qu’il n’y a que six ou sept maisons, le reste étant dispersé, mais au fauxbourg de Corbeil où est le plus grand nombre de feux. _ L’anniversaire de la Dédicace de l’église de St Pierre de Pairé est marqué au 30 mai dans un calendrier de cette église... »
(Extraits de « Histoire populaire de la ville de Corbeil » d’Adolphe-Marc Dufour.)

L’église de St Pierre fut démolie vers 1819, car très délabrée. Son cimetière souvent inondé, avait été transféré en 1817 à St Germain.
(Extraits de www.saint-pierre-du-perray.fr)

Collection Daniel Hoffmann  <br />Vue du château du Peray au 17e sc.
Collection Daniel Hoffmann
Vue du château du Peray au 17e sc.

Une histoire de cloches...

L’église de St Pierre avait comme « succursale », l’église St Léonard, qui fut démolie en 1886, lors du percement sur la place du même nom de la nouvelle route qui conduit à St Germain. Dans le clocher de cette église, était une cloche qui provenait de St Pierre-du-Perray. Elle avait été donnée à cette paroisse en 1744 par le fameux financier de cette époque, Michel Bouret, qui habitait le pavillon Bouret dans la forêt de Rougeau. Michel Bouret fut le parrain et Louise Bouret la marraine. On peut lire sur cette jolie cloche, fondue à Lieusaint par la famille Gaudiveau, sauvée et transportée au musée de la Commanderie St Jean de Corbeil, l’inscription suivante : « J’ai été nommée Louise Michel par Haut et puissant Seigneur Michel Bouret… »

Une autre cloche de St Pierre, nommée « Maria », a été installée vers 1835 dans un modeste clocher provisoire de l’église de St Germain-lès-Corbeil. (son grand et imposant clocher s’était écroulé en 1793). « Maria » est toujours en place dans l’actuel clocher de S Germain. Elle porte, en lettres gothiques, l’inscription suivante : « l’an 1512 fut faite cette cloche pour l’église de St Pierre-du-Perray. JHS. Maria ».
(Extraits de « Corbeil-Essonnes aux rendez-vous de l’histoire » Jacques Varin, 1986)

Maria retrouvera t’elle un jour sa "terre natale" ?....

Objectif : 3 300 000 €

 

2 160 000 € récoltés

Votre don Coût réel
50€ 17€
100€ 34€
150€ 51€
300€ 102€