Eglise Saint-Pierre du Perray
Construisons notre eglise, Bâtissons l'avenir

Accueil > Hier > Le Père Gatineau raconte... trois lieux de culte disparus

Le Père Gatineau raconte... trois lieux de culte disparus

Une toute petite paroisse près de Lieusaint aux alentours de 1400, l’un des plus petits villages du royaume, avec un seul feu. Une simple chapelle. Le premier registre remonte à 1648 et comporte 1, 2, ou 3 actes par an. Que va donc devenir cette paroisse ???


Un passé religieux un peu compliqué... Tigery n’a jamais été une paroisse, mais elle disposait d’une chapelle dans la ferme des hospitaliers citée dès 1228 et dédiée à Saint Guibeford. Une description en 1757 par l’abbé Leboeuf nous montre une chapelle à laquelle on vient en pèlerinage. Mais un Seigneur va faire bâtir une église... ambiguïté du terme...


Autrefois... une paroisse, sur Bory, s’est peu à peu déplacée en 1205, à Perray. En 1512 on a une cloche, Maria, qui est maintenant dans le clocher de Saint Germain. En 1609, la paroisse se retrouve "bicéphale" avec l’église St Léonard et les chose se compliquent... et encore plus avec la Révolution !

  • Vous avez la parole

    Faites-nous part de vos réactions,
    questions ou suggestions

  • Newsletter

    Restez informés de l’actualité
    du projet Saint Pierre du Perray